Un point pris dans la lutte au maintien en N3

March 19, 2019

       Après quatre revers consécutifs en National 3, les SAT se déplaçaient dans le Cantal avec l'espoir de redresser la tête et de ramener des points si précieux dans ce championnat. Face à eux, le FC2A Aurillac-Arpajon, large vainqueur d'Ytrac la semaine précédente dans le derby cantalien et calé au milieu du tableau. Les SAT étaient privés de nombreux joueurs, Belmadi et Marimoutou suspendus et Chevalier indisponible suite à une opération. C'était donc l'occasion pour Thierry Coutard de lancer pour la première fois Damien Allais au poste de latéral gauche, poste auquel il tiendra son rang tout le long de la rencontre.

      Le début de match n'était que très peu rythmé. La pelouse bosselée et les nombreuses imprécisions techniques des deux côtés empêchaient de voir des mouvements offensifs débouchant sur des occasions. Biens en place, les Thiernois ne laissaient qu'une occasion à leurs hôtes en première mi-temps. Souleymane Anne, meilleur joueur local, prenait la profondeur mais voyait sa frappe axiale repoussée par Ducrotoy. Peu après la demi-heure de jeu, Debal provoquait et débordait côté gauche. Son centre n'était pas suffisamment repoussé par le gardien local et Tack, en deux temps, concluait cette action pour donner un avantage aux SAT. Juste avant la mi-temps, N'Cho et Tack combinaient sur la droite et le centre au second poteau trouvait Debal qui, au duel avec son défenseur, ne pouvait ajuster sa reprise.

      Sans doute insatisfaits de la prestation de ses protégés, l'entraîneur local décidait de changer deux joueurs dès la mi-temps. Revigorés, les Cantaliens allaient égaliser dès les premières secondes de jeu où, sur une action confuse et après plusieurs contres favorables, Anne devançait la sortie de Ducrotoy pour égaliser. Aurillac s'était réveillé et, avec toujours le même initiateur Anne, débordait et centrait en retrait, mais les contres étaient cette fois-ci favorables aux Thiernois. Sur un un de ceux-çi, Tack, lancé en profondeur, était stoppé de façon irrégulière selon l'arbitre dans la surface. Penalty donc pour lequel Tack décida de se faire justice lui-même. Le gardien était pris à contre-pied mais le ballon fuyait le cadre. Aurillac continuait à garder le ballon face à des Thiernois assez bas sur le terrain et qui éprouvaient des difficultés à sortir proprement le ballon pour lancer des contres. Deux situations litigieuses se passeront dans la surface thiernoise. Ducrotoy sortait en retard sur Anne et l'accrochait puis un tacle thiernois fit tomber un cantalien dans sa surface. L'arbitre ne broncha pas, au grand dam des supporteurs d'Aurillac et de leur entraîneur. Thiers ne se montrera dangereux que sur des coup-francs repris par Saint-André.

 

       Ce score de parité casse la spirale de quatre défaites consécutives et de huit défaites d'affilée à l'extérieur. Si le scénario du match peut laisser des regrets, les Thiernois se satisferont de ce point pris à l'extérieur dans une lutte à trois dans le maintien où chaque point comptera. Ils s'appuieront aussi sur la prestation défensive aboutie et par un ensemble plus que cohérent. Les SAT enchaîneront dès ce samedi, 18 heures, avec la réception d'un gros morceau, Ain Sud, deuxième et à la lutte pour l'accessit en National 2. 

                                                                               par Thomas Meignant

 

et pour plus d'informations sur le club  https://www.sat-football.com/

 

 

Please reload

© 2016 SAT FOOTBALL