Le sort s'acharne lourdement encore sur les SAT...

March 4, 2019

        Les SAT enchaînaient un second match à domicile contre une équipe lyonnaise pour affronter le FC Vaulx-en-Velin. Au match aller, les Thiernois s'étaient inclinés au terme d'un match fou sur le score de 5-4. Ils espéraient donc continuer à gratter des points dans la course à trois pour un maintien potentiel en National 3
     

      La première mi-temps n'allait pas être riche en occasions. Les banlieusards lyonnais tentaient de garder le ballon, sans pour autant se montrer particulièrement dangereux. Les SAT, eux, essayaient de contrer en jouant de longs ballons sur les attaquants. Peu après la demi-heure de jeu, Vaulx-en-Velin débordait côté gauche, le centre légèrement en retrait était repris victorieusement par les visiteurs, plus prompts au premier poteau. Dans une première période pauvre en occasions, ce sont donc les visiteurs qui prenaient les premiers un avantage.
      Le début de seconde mi-temps allait être tout autre. Plus hauts sur le terrain, plus précis dans leurs transmissions, mettant plus de rythme et d'impact, les SAT réalisaient un quart d'heure de grande qualité pour mettre à mal leurs adversaires. Benzogli, des 25 mètres, trouvait la parade du gardien de Vaulx qui repoussait sur sa transversale avant de capter le ballon juste devant Tack. Partie remise car les Thiernois étaient récompensés sur un coup-franc de Debal, Chevalier s'élevait plus haut que tout le monde au second poteau. Sa tête cadrée était prolongée par Jouanin pour l'égalisation coutelière. L'on pensait les Thiernois lancés pourquoi pas vers la victoire mais Vaulx réagissait déjà une première fois en perdant un duel face à Ducrotoy, le ballon frôlant le poteau. Sur un corner rentrant, le défenseur central lyonnais redonnait à son équipe l'avantage. Le match changeait alors de dimension, en partie à cause des arbitres qui avaient du mal à maîtriser le match, sifflant de très légères fautes et laissant passer des fautes plus grossières. Belmadi était exclu pour un deuxième carton jaune, de façon plutôt logique. C'est plus tard que le match dégénérait. Peauger jaillissait de la défense et était taclé à retardement par un visiteur. L'arbitre ne bronche pas mais certains joueurs de Vaulx, le voyant blessés, demandèrent à leur coéquipier de sortir le ballon. Mais le 7 visiteur, peut-être bon joueur mais aussi et surtout truqueur, ne l'entendait pas de cette oreille et continua l'action, alors que l'arbitre avait sifflé l'arrêt du jeu. Devant ces provocations, Benzogli arrêtait le joueur et le ballon et s'en suivit une échauffourée générale avec un joueur de Vaulx particulièrement énervé. Ce dernier est exclu mais l'arbitre, n'ayant pas voulu se rapprocher des débats par peur, et pas aidé par un arbitre assistant pourtant situé à quelques encablures, assénait un carton rouge à William Marimoutou, dont le seul tort fut sans doute d'avoir tenté de calmer les joueurs et les séparer. A 9 contre 10, le match prenait une tournure bien différente et sur une action où les SAT étaient à 8, Benzogli étant sorti du terrain pour se faire soigner, que Vaulx prenait un avantage définitif. Le match était plié et il ne se passera plus grand chose jusqu'au coup de sifflet final.

 

On ne reviendra pas sur la nouvelle démonstration arbitrale, qui a fait dégénérer un match qui se déroulait dans un plutôt bon état d'esprit. Mais les Thiernois, depuis le début de la saison, ont pris la malheureuse habitude d'en subir les affres. On préférera retenir l'état d'esprit affiché par les joueurs, qui n'ont pas lâché, et l'entame de seconde mi-temps de belle facture. Pour le prochain match, les SAT se déplaceront dans la capitale cantalienne, face au FC Aurillac-Arpajon, sans doute affaiblis à cause des suspensions de Belmadi et Marimoutou (l'arbitre n'ayant pas souhaité déjuger son assistant après-match), et l'absence de Chevalier. En attendant, ils auront un œil attentif sur ce même derby cantalien entre Ytrac et Aurillac, samedi prochain.

 

                                                                                               par Thomas Meignan

 et pour plus d'informations sur le club  https://www.sat-football.com/

 

Please reload

© 2016 SAT FOOTBALL