En Savoie, de belles promesses ponctuées de regrets à Chambéry

August 19, 2018

       Les SAT commençaient leur deuxième saison consécutive en National 3. Ce premier match était un vrai test face à une équipe savoyarde qui avait fini dans le milieu de tableau la saison dernière. En face, les Thiernois alignaient une équipe dont l’ossature était sensiblement la même que l’année dernière. Sur les onze titulaires, la seule nouvelle tête était Jordan Debal, sur le front de l’attaque. Tawaba, blessé de dernière minute et Chevalier, également blessé, n’étaient pas disponibles. Tout comme Florian Da Silva et François Jouanin. Malgré cela, les SAT espéraient ramener un résultat positif de Savoie en confirmant les matchs amicaux où ils avaient fini invaincus en se montrant globalement convaincants.

 

     Dans une ambiance hostile, les joueurs locaux, peut être déjà trop sûrs d’eux, allaient être dominés par une séduisante équipe thiernoise. Malgré des premières minutes à subir, Thiers prenait l’ascendant sur son adversaire du soir. Les SAT se projetaient vite vers l’avant, écartaient bien le jeu et allaient se créer de nombreuses situations. Sur coup-franc, le gardien local devait s’employer une première fois. Dans la foulée, le centre de Jordan Debal passait devant la défense et Elian Tack qui était tout proche de conclure. Quelques minutes après (24ème), les SAT récupéraient haut le ballon. Benzogli fixait la défense et lançait Debal plein axe. Seul face au gardien, il se montrait plein de sang froid pour conclure l’action et donner un avantage mérité tant pour l’équipe que pour le joueur. Chambéry n’arrivait pas à enchaîner des mouvements et à réagir, contrairement aux Thiernois qui continuaient à mener de belles actions. Juste avant la mi-temps, le gardien savoyard devait s’employer pour éviter le but du break contre son équipe sur coup-franc. A la mi-temps, l’avantage d’un but était mérité pour Thiers.

     La seconde mi-temps commençait sur les mêmes bases. Sans monopoliser le ballon, les SAT se projetaient rapidement vers l’avant et mettaient à rude épreuve la défense savoyarde. Galinié se créait une belle situation mais sa frappe en angle fermé était stoppée. Benzogli sur corner, à deux reprises, une fois de la tête, une fois de volée, ratait le cadre en position délicate. Chambéry éprouvait de nombreuses difficultés à se montrer dangereux en n’arrivant pas à mettre de la vitesse. Sur un cafouillage, un défenseur chambérien dévissait sa frappe à l’heure de jeu. Les locaux tentaient de jouer plus haut et les SAT cherchaient avec réussite la profondeur. Mais à plusieurs reprises, l’arbitre assistant, mis sous pression par les supporters locaux, signalait des hors-jeux inexistants alors que les Thiernois filaient au but. A la 80ème minute allait surgir le tournant du match. Tack déviait le ballon pour Debal qui éliminait son défenseur mais voyait sa frappe fuir le cadre. Sur cette action, Tack se blessait et était contraint de céder sa place à Lou Bonnemoy. Dans la foulée, sur un long ballon, Nasrallah débordait la défense et plaçait une frappe puissante qui heurtait le poteau. S’en suivit un cafouillage au cours duquel Belbey, pour Chambéry, arrivait à égaliser sur l’une de leur première action. Cette égalisation donnait un nouvel élan au match qui allait se terminer sur un rythme échevelé et où les deux équipes tentaient de prendre un ultime avantage. Loin d’être résignés après cette égalisation, les Thiernois, pleins d’envie, repartaient de l’avant. Sur un travail de Martins, Debal pouvait centrer au premier poteau. Lou Bonnemoy, après un beau contrôle orienté, croisait sa frappe à bout portant et donnait un nouvel avantage à Thiers à l’aube du temps additionnel (89ème). Avantage de courte durée. Quasiment sur l’engagement, Chambéry perçait la défense en plein centre, obligeant les Thiernois à concéder un pénalty somme toute logique sur un tirage de maillot. Pénalty transformé parfaitement par Nasrallah (90ème). Dans un temps additionnel très long, le match continuait sur son rythme fou. Simon Roche s’interposait brillamment sur une frappe à l’angle de la surface qui filait en pleine lucarne. Sur le corner qui suit, Chambéry trouvait la transversale. Thiers se créait la dernière situation par Galinié mais sa frappe fut stoppée par le gardien local. Score final 2-2

 

     Ce match laisse donc un sentiment partagé. La physionomie du match peut laisser des regrets pour les SAT. Mais ce nul laisse un point pris à l’extérieur, dans une ambiance hostile, chez une solide équipe de la saison dernière. Mais surtout, les Thiernois auront été très séduisants dans le jeu et ce match peut laisser beaucoup d’espoirs pour la suite. En effet, pour un premier match officiel, l’ensemble des joueurs thiernois ont montré de belles choses, de beaux mouvements collectifs et un excellent état d’esprit. C’est donc un match très prometteur pour la suite du championnat sur lequel le club pourra s’appuyer.

     Prochaine rencontre face au troisième de la saison dernière, le Clermont Foot B, pour la première des SAT à domicile, samedi à 18 heures.

                                                                                                                                       par Thomas MEIGNAN.

Chambéry SF 2-2 SA Thiers

Buts pour le CSF : Belbey (81ème) et Nasrallah (90èmesp)

Buts pour les SAT : Debal (24ème) et Bonnemoy (89ème)

 

L’équipe thiernoise : Roche ; Guehennec – Saint-André – Belmadi – Peauger ; Laissaoui (Provenchère 96ème) – Benzogli ; Galinié – Martins (Marimoutou 89ème) ; Debal – Tack (Bonnemoy, 80ème) ;

Remplaçants non rentrés : Ducrotoy et Koualed

 

Et pour plus d'informations sur le club, le site web officiel ==> https://www.sat-football.com/

Please reload

© 2016 SAT FOOTBALL