Déluge et avalanche de buts sur Brioude en R2

May 29, 2018

       Longtemps on a croisé les doigts dans les tribunes, surtout du côté des supporters thiernois, car à 4 à 1 en faveur des couteliers, il aurait été dommage que le match soit arrêté définitivement, la faute à des cieux déchaînés. Mais, il fallut se rendre à l’évidence, le match ne pouvait plus continuer sous la mitraille et l’arbitre renvoya fort prudemment les deux équipes au vestiaire ; on en était à la 27 ième minute,  et déjà, le festival offensif avait débuté : Capitaine Joan avait transformé un pénalty dès la 10 ième minute et l’on sentait des Thiernois décidés, dans un jour « béni ». Tout se transformait en or….  Bruce Nia Nhou, d’une astucieuse tête plongeante inscrivait le deuxième but coutelier contrarié dans la minute suivante par une réduction du score brivadoise ; deux minutes plus tard Bruce, omniprésent, s’offrait le doublé pour le 3 à 1 … dans la foulée la tête plongeante de Fabien Palfroy, sur un centre de Flavien Sénèze, fuyait le cadre… Bruce encore lui réalisait le hat trick avant la mi-temps après une partie de billard entre les poteaux. Fabien Palfroy, clôturait le premier acte en  butant sur le gardien. La pluie continuait toujours mais la partie avait pu reprendre jusqu’à quand ? Les doigts étaient toujours bien croisés ….

     La deuxième mi-temps fut moins spectaculaire bien qu’animée : Joan Frétière s’offrit le luxe d’un doublé  à la reprise et Fabien Palfroy obtint la juste récompense de ses efforts à l’heure de jeu ; on en était à 6 à 1 et rien ne permettait de penser qu’il y avait lieu de s’inquiéter ; le pénalty converti par les Altigériens dans les ultimes minutes n’était qu’anecdotique et n’empêchait pas les couteliers de savourer cette victoire ô combien précieuse pour leur survie. Les doigts pouvaient se décroiser, un timide soleil apparaissait, le match était parvenu à son terme.

 

     Dimanche prochain 15 h00, réception de Riom et verdict de la saison, on recroise les doigts.

 

                                                                                                                                                   par Franck Riboulet

 

 

Please reload

© 2016 SAT FOOTBALL