BOURG 1- SAT 2 /Une victoire importante qui fait du bien !

April 30, 2018

      Le sprint final en National 3 était lancé et dans l’optique du maintien, les SAT avaient un déplacement très important à négocier chez un concurrent direct, à savoir la réserve de Bourg Péronnas. Avant derniers avant cette journée, les Burgiens abattaient quant à eux une de leur dernière carte pour cette fin de saison. De leur côté, les SAT venaient de prendre un point contre Limonest pour reprendre leur marche en avant. Quatre points séparaient les deux adversaires du soir au coup d’envoi. Bourg Péronnas se présentait avec une équipe très jeune, composée en très grande partie de U19, et n’avait pas renforcé son équipe par des professionnels de la Ligue 2, elle aussi en difficulté.

 

     Sur le synthétique de Péronnas, les locaux prenaient la maîtrise du jeu. Leurs actions étaient bien menées jusqu’aux 25 mètres mais butaient toujours sur une défense et un milieu de terrain thiernois bien en place. Seul un coup-franc à l’entrée de la surface inquiétait Simon Roche qui captait le ballon sans trembler. Après cette entame en faveur des jeunes réservistes, les SAT prenaient le dessus. Sur une récupération haute, Tack était servi dans la surface. Mais sa reprise, difficile à effectuer, était trop croisée et fuyait le cadre. Thiers insistait et Belmadi voyait son centre repoussé des deux poings par le gardien Popp. Le ballon revenait sur Florian Da Silva qui ajustait sa frappe des 25 mètres et lobait le gardien (33ème). Thiers avait réussi à concrétiser dans son temps fort. Bourg réagissait et essayait d’égaliser avant la mi-temps mais leurs attaquants pêchaient dans la dernière prise de balle.

 

      En seconde mi-temps, Bourg-en-Bresse prenait à la gorge les SAT et se voyait un but refusé pour hors-jeu dès la première minute. Les locaux gardaient le ballon mais Thiers arrivait à placer quelques banderilles. Tack et Da Silva combinaient bien côté gauche et le dernier lançait magnifiquement Carmo entre le gardien et les défenseurs. Aucun ne pouvait intervenir et Carmo marquait dans le but vide après avoir dépassé le gardien (62ème). On pensait alors que le plus dur était fait mais sur un ballon perdu haut par Carmo, Bourg en Bresse déployait son action. Lancé en profondeur (et peut-être hors-jeu), Massuco se retrouvait seul contre Roche. Il fixait le gardien et décalait Diamé qui résistait au retour d’Alban Riboulet pour réduire le score deux minutes après le break (64ème). Le quart d’heure suivant allait être très dur pour des Thiernois qui souffraient face à des Burgiens remotivés par ce but. Simon Roche effectuait une magnifique parade sur une frappe à bout portant aux six mètres. Sur le corner qui suivait, le Burgien esseulé, mettait sa tête au dessus. Sur un coup franc, un autre attaquant local ratait sa reprise dans la surface. Au cours des 10 dernières minutes, Thiers maitrisera mieux les velléités offensives burgiennes devenues trop confuses. Laissaoui, Carmo et Marimoutou rateront tour à tour l’occasion d’aggraver et de clore le score. Mais qu’importe, au bout de cinq longues minutes de temps additionnel, les Thiernois pouvaient lever les bras pour savourer cette victoire capitale.

 

      Avec sept points d’avance sur leur adversaire du week-end, et la relégation déjà actée de Volvic, les SAT sont assurés de finir au pire douzième, place qui pourrait être relégable. Avec cinq points d’avance sur le douzième et quatre autres équipes intercalées, l’opération maintien semble bien engagée. Il faudra saluer la réaction des joueurs qui, face à un adversaire intéressant, ont su jouer en équipe et mettre la détermination nécessaire pour remporter un match de National 3. Il faudrait un concours de circonstances pour que les SAT terminent douzièmes mais tout peut arriver dans le football. Pour aller chercher son maintien par ses propres moyens, les Thiernois devront prendre des points contre Aurillac-Arpajon dans deux semaines. Histoire aussi de finir sur une bonne note à domicile.

 

                                                                                                                                                par Thomas Meignan

 

 

Please reload

© 2016 SAT FOOTBALL