Des Thiernois sans réaction à Chamalières

April 16, 2018

      Les SAT faisaient le court déplacement sur les hauteurs clermontoises pour y défier le FC Chamalières dans un duel de mal classés avec le maintien en toile de fond. C’était aussi un derby entre deux équipes en manque de confiance. Si les Thiernois venaient d’enchaîner quatre défaites, la situation était bien pire pour les Chamaliérois qui n’avaient pris qu’un seul et unique point lors des huit dernières rencontres. Les SAT restaient toutefois sur un match encourageant à Saint-Etienne et l’on espérait alors qu’ils pourraient concrétiser mathématiquement ce match.

Or, dans un match qui s’annonçait très tendu et où aucune des équipes n’était en confiance, il fallait montrer l’agressivité, l’envie et la rigueur nécessaires pour ne pas céder de terrain. Et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’aucun de ces ingrédients n’a été au rendez-vous. Dès les premières minutes, Chamalières faisait le pressing et mordait dans le ballon. Sans être meilleurs techniquement, ils mettaient ce qu’il fallait pour gagner un match. Et c’est donc en toute logique que les Rouges locaux allaient se mettre à l’abri dès la première mi-temps, sans donner l’impression de forcer. Debal profitait d’un ballon en profondeur et lobait Simon Roche (7ème). Dix minutes plus tard, c’est Costa qui profitait de l’apathie thiernoise pour tromper une deuxième fois Roche. Et peu après la demi-heure de jeu, c’est Lescure qui, d’un ballon entre les jambes de Roche, y allait de son but. Les Thiernois étaient sans réaction, totalement dépassés dans tous les compartiments du jeu. Florian Da Silva, de retour de blessure mais non titularisé, était appelé à la rescousse dès la première mi-temps mais il était déjà trop tard tant le mal était fait. De plus, aussi talentueux soit-il, il ne peut rien faire au manque d’engagement de certains de ces coéquipiers.

 

     A la mi-temps, le résultat était déjà acquis. On attendait une réaction en deuxième mi-temps mais elle ne viendra pas. Chamalières, tout heureux de mener aussi largement et facilement, se contentait de gérer son avantage en repoussant les timides offensives thiernoises. Ils ratèrent même à de nombreuses reprises d’alourdir le score, ce qui n’aurait pas été illogique. Et finalement, en fin de match, c’est Florian Da Silva qui montrait qu’il pouvait jouer ; qui prenait ses responsabilités en frappant de 25 mètres. Son premier but en championnat pour les SAT et c’est bien le joueur offensif qui le méritait le plus.

 

     Au final, Chamalières l’emporte logiquement, en faisant un match correct. Mais face à ces Thiernois, cela suffit et c’est ce qui est le plus inquiétant. Plus qu’une réaction, c’est une remise à plat qui est attendue pour aller chercher un maintien désormais très loin d’être acquis. Sans cela, les SAT se dirigent droit vers les échelons régionaux. Ils ne pourront compter que sur eux pour aller chercher ce maintien. Les joueurs en sont capables car ils ont montré qu’ils avaient les qualités pour inquiéter toutes les équipes de la poule. Il faut absolument remettre l’agressivité positive et redresser la tête, ne pas se lamenter sur son sort. Les joueurs doivent prendre leurs responsabilités, reprendre confiance et redorer ce blason de la cité coutelière. Avec cette fierté et un nouvel état d’esprit, rien ne pourra leur être reproché. Tâche maintenant de réagir immédiatement contre un concurrent direct, Limonest, battu au match aller, dès samedi prochain à Antonin Chastel, 18 heures.

                                                                                                                                                      par Thomas Meignan

 

 

 

Please reload

© 2016 SAT FOOTBALL