Une défaite tellement frustrante 2-1 à Saint-ETIENNE

April 9, 2018

        Après une semaine de pause, les Thiernois reprenaient les chemins des terrains pour le match le plus difficile sur le papier en rendant visite aux réservistes stéphanois. La tâche s’annonçait ardue car les adversaires du jour étaient dans l’obligation de gagner pour essayer de passer devant Bourgoin-Jallieu, premier jusqu’à cette journée. De plus, les SAT devaient encore une fois composer avec de nombreux blessés, certains de longue durée, d’autres plus récents (Galinié) ou d’autres encore trop justes. Il faut dire que la réserve jouait le lendemain un match important et que l’affrontement face aux Verts ne semblaient pas le plus propice à ramener des points. Toutefois, c’est le genre de match que les joueurs ont pu aborder sans pression du résultat.

    Dès le début du match, les SAT jouaient crânement leur chance. Bien sûr, les Stéphanois conservaient le ballon mais sans se montrer dangereux, sans mettre le rythme suffisant. Progressivement, les SAT sortaient de leur réserve et commençaient à peser sur la défense adverse, loin d’être impériale. Mais c’est sur un coup du sort que les Verts allaient ouvrir le score. Après une sortie de Da Silva dans les airs, un Stéphanois percutait Kévin Saint-André, ce dernier restait au sol dans la surface. Mais alors que la plupart des joueurs s’étaient arrêtés, le côté droit stéphanois continuait son action, profitait du hors-jeu devenu inexistant car le défenseur thiernois ne pouvait se replacer et Gueye parvenait à fusiller à bout portant Lucien Da Silva de la tête (20ème). Si c’est à l’arbitre d’arrêter le jeu, l’esprit du jeu demandait peut-être le contraire car Saint-André remettait en jeu les attaquants locaux. Un but malheureux pour les Thiernois mais ils ne baissaient pas d’intensité. A dix minutes de la fin, un long coup franc trouvait Carte au second poteau. Il remettait au centre pour Marimoutou qui, seul aux cinq mètres, mettait sa tête à côté, surpris par ce ballon. Dans le temps additionnel, Chelbab sur une frappe à l’entrée de la surface, butait sur Maisonnial.

     La deuxième mi-temps commençait comme la première. L’ASSE continuait à garder le ballon, sans mettre d’intensité et de rythme. Des Stéphanois décevants dans le jeu et qui avaient été bien plus convaincants à Thiers. Après quelques minutes, Chelbab envoyait une frappe incroyable des 60 mètres. Le ballon s’envolait, lobait Maisonnial, mais s’écrasait sur la transversale. Cela aurait sans doute été l’un des plus beaux buts de l’année. Peu de temps après, Marimoutou se créait une nouvelle occasion mais son tir passait de peu à côté. Et face à des Stéphanois absents, Thiers allait logiquement égaliser. Sur un long ballon mal négocié tour à tour par la défense centrale et le gardien, Carmo en profitait pour pousser le ballon au fond des filets. Saint-Etienne réagissait timidement et ne procédait plus que par de longs ballons et se montrait limité dans la construction. Sur corner, Gueye trouvait la transversale. Le match était équilibré et Chelbab, intenable sur son côté gauche, se montrait dangereux après un énième débordement mais Maisonnial claquait en corner. La défense thiernoise, inédite cette saison avec Carte et Saint-André en centraux, était bien en place et seuls des contres et des coups de pied arrêtés semblaient pouvoir les mettre en danger. Thiers était bien parti pour ramener un très beau point mais sur un long ballon au second poteau, Gueye esseulé remettait pour Rocha (ou Baghdadi) qui trompait Da Silva à bout portant (82ème). Les SAT accusaient le coup car cet avantage en faveur des Verts était sévère. Fatigués, ils ne se montreront plus dangereux et devaient s’incliner pour une quatrième fois consécutive.

     Mais contrairement aux autres matchs, les SAT auront montré un très beau visage. Enthousiasme, rigueur et bons choix en attaque ont mis en difficulté les réservistes stéphanois. Une équipe stéphanoise qui si elle repart avec trois points heureux, ne sort absolument pas grandie de ce match, tant sur le terrain qu’en dehors. Les Thiernois auront sans doute des regrets à chaud tout de suite après le match. Les joueurs n’ont rien à se reprocher et ont fait un bon match. La réussite n’a pas été présente mais les ingrédients étaient là. Il faudra passer outre le résultat frustrant et retenir le positif de ce match car il y en a. Garder à l’esprit que les SAT ont su rivaliser avec la réserve stéphanoise et concrétiser pour le derby de la semaine prochaine à Chamalières. Un match qui sera important dans l’optique du maintien face à une équipe qui enchaîne les défaites ces derniers temps. Ce match s’avérera capital pour la suite des évènements et pour l’opération maintien.

 

 

                                                                                                                                                        par Thomas MEIGNAN

A l’Etrat, Stade Aymé Jacquet

Saint-Etienne B bat Thiers 2-1

Buts pour St-Etienne : Gueye et Rocha (ou Bagdhadi) 20ème et 82ème

But pour Thiers : Carmo à la 62ème.

 

Effectif pour les SAT : L. Da Silva ; Belmadi – Saint-André –Carte (Champion, 80ème) – Marimoutou ; Benzogli – Jouanin – Riboulet ; Palfroy (Guehennec, 65ème) – Carmo (Nhia Nou, 83ème) – Chelbab ;;;; Ducrotoy

Please reload

© 2016 SAT FOOTBALL