Thiers 0 - Lempdes 0 : Il faudra s’en contenter

September 15, 2016

 Mercredi 14 Septembre 3ième journée championnat R1
 
 

 

« Je n’ai rien à reprocher à mes joueurs qui ont été sérieux » résumait avec un brin d’indulgence le coach coutelier à l’issue de la rencontre. «  Il fallait jouer la sécurité pour éviter le contre meurtrier … on s’est créé des occasions, on n’a pas pris de but … on a été dangereux sur coups de pied arrêtés… Le nul n’est toutefois pas satisfaisant ». La tribune était moins conciliante, pointant du doigt le manque de réalisme et sa cohorte d’imprécisions ou de mauvais choix  aux abords de la surface de vérité ; il est vrai qu’habituer les gens au caviar –victoire 3-0 contre Yzeure, 3-0 à Vichy et  4-1 en coupe à St Amand Tallende-ne réhabilite pas l’image de la soupe qui paraît  un peu « fadasse » les jours de disette.

Les Thiernois prennent le match par le bon bout et font admirer une belle circulation de balle contrariée par un bloc-équipe Lempdais, compact et appliqué, qui procède en contres rapides. Sur l’un d’eux, au quart d’heure de jeu,  Grégory Charmetton s’illustre en gagnant, avec autorité, son duel face à Majorek. Sur la relance coutelière Zouhayr Laissaoui adresse un centre au cordeau qui ne trouve pas preneur. Deux tentatives de Fred Champeix (20° et 43°) répondent à une frappe lointaine des banlieusards clermontois (27°) dans une fin de première mi-temps un peu poussive.

Dès la reprise, l’ancien attaquant jaune et bleu, Loïc Andraud s’infiltre dangereusement dans la défense locale mais son tir est contré in-extremis. Fabien Palefroy (51°) tente de forcer le verrou visiteur : au-dessus. Sueur froide(57°) dans les travées du parc Chastel, la tête d’un joueur étrangement seul au point de pénalty fuit le cadre. La plus belle occasion  revient au jeune et néosatiste Bruce Nhia Nou qui d’une frappe limpide et puissante (64°) signe son entrée d’un geste de classe qui aurait mérité un bien meilleur sort sans l’arrêt réflexe de Gallant. Les couteliers font le forcing mais la défense visiteuse résiste, à la limite de la rupture, sentant le « nul » et l’objectif du déplacement à sa portée.

Les SAT se déplacent samedi  17 Septembre (18h00) à Domérat, un autre prétendant à la montée. Une belle rencontre en perspective avec un réalisme, on l’espère, retrouvé.

Please reload

© 2016 SAT FOOTBALL